Sophie Davant : l’animatrice perd son compagnon de toujours de manière très brutale, elle est dévastée !

Confuse et angoissée par cette période de confinement, Sophie Davant fait un comeback sur une expérience très traumatisante de sa vie.

Il s’agit ici, comme l’indique si bien le titre mort de son compagnon du magazine Dimanche, du décès de son animal de compagnie.

Une histoire d’amour entre Sophie Davant et son compagnon

Née le 19 mai 1963 dans la magnifique ville de Bordeaux, Sophie Davant est une brillante journaliste qui travaille actuellement à France 2. Ayant développé un amour à part entière pour les animaux, celle-ci finit par en adopter un. Il ne s’agit pas de n’importe quel animal, mais d’une chienne.

Avec cette dernière, Sophie Davant affirme qu’elle a passé les meilleurs instants de sa vie. Un fait que personne ne peut vraiment démentir. En effet, une petite intrusion dans la vie privée de cette journaliste star de France 2 confirme qu’elle adorait vraiment sa chienne.

On pouvait distinctement voir que son mobile et son ordinateur portable ne respiraient qu’aux vibrations de l’amour qui unissait ces deux êtres totalement opposés. Il y avait en réalité dans ces accessoires électroniques, des photos et autres qui en disaient long sur la qualité du lien affectif qui existait entre elle et sa chienne.

Autant de preuves qui permirent alors de se rendre compte de l’imperturbable harmonie qui régnait entre ces deux êtres vivants. Aujourd’hui, même après le décès de cette chienne, on le ressent encore, car à chaque fois que Sophie Davant parle de cette dernière, la célèbre journaliste fond toujours en larmes.

Un tragique incident qui sépara Sophie Davant de son merveilleux compagnon

Alors qu’elle envisageait de se marier à nouveau, Sophie Davant reçut un coup dur qui jusqu’aujourd’hui continue à la laisser sans voix. En effet, pendant que tout se mettait en place, elle perdit tragiquement sa fidèle compagne. Sa chienne, son amie, sa partenaire de chambre et de maison venait de mourir d’une embolie pulmonaire qu’elle aurait contractée 48 heures avant son décès. Une nouvelle qui eut le mérite de briser le cœur de l’animatrice de France 2.

En analysant les propos qu’elle à avancés sur l’émission télévisée , on se rend compte de combien de fois elle est touchée. Une triste situation qui, selon son mari George Menut, a complètement bouleversé le courant de leur vie. En effet, les jours qui ont suivi le décès de cette chienne furent très difficiles. Il insiste sur le fait que sa compagne n’arrivait plus à vaquer à ses tâches quotidiennes sans y penser. Elle était en un seul mot, anéantie. Tout ce qui lui traversait l’esprit était de remonter le temps pour éviter que cet incident arrive.

Hélas ! aucun être humain ne possède ce pouvoir et Sophie Davant le savait très bien. Elle essayait donc de refermer cette triste page de son histoire jusqu’à ce qu’elle lise à nouveau ce titre mort de son compagnon dans les colonnes du magazine de presse people France Dimanche.

Un comeback affligeant pour Sophie Davant sur le décès de sa chienne

Sans voix depuis cette crise de santé humanitaire, Sophie Davant loge, oblige, dans sa splendide maison située dans le sud de la France. Au cours de l’émission télé Animaux Stars présentée par Bernard Montiel et diffusée sur Animaux TV, Sophie Davant eut de nouveau l’occasion de revenir sur ce triste évènement.

Ce sont les larmes au bout des yeux, qu’elle décrivait en quelques mots la merveilleuse histoire d’amour qui existait entre elle et sa chienne. Une opération qui lui a permis tel un flash de revisiter en quelques minutes seulement, les merveilleux moments qu’elles ont passés ensemble. Sophie a également abordé le terrible vide laissé par cette dernière.

Au son des mots qu’elle prononçait, on se rend alors compte qu’elle n’a pas encore fermé cette page et que parler de cette situation lui est encore très difficile. En revanche, ce comeback a permis aux téléspectateurs de redécouvrir cette authentique relation d’amour qui existait entre elle et sa chienne.

Aujourd’hui, le souhait de tous ses fans est qu’elle profite de cette période de confinement pour faire le vide dans son esprit et apprenne à vivre sans son amie. Une expérience difficile, mais que Sophie Davant pourra relever, car, selon ses fans, elle est très téméraire.

C’est bien le cas de la célèbre animatrice de l’émission Affaires conclues, Sophie Davant, dont la vie privée est mise à mal par le Syndrome de Tanguy. Découvrez ici, la lutte constante de cette mère face à deux enfants adultes trop attachés à elle.

Qu’est-ce que le syndrome de Tanguy ?

Le syndrome de Tanguy, loin d’être une pathologie clinique, est plutôt un phénomène social de plus en plus récurrent dans nos sociétés modernes. Bien que ce soit un phénomène déjà identifié depuis la fin des années 1970, il faut dire qu’il n’a été porté à l’attention du public et nommé que par le film français, Tanguy, sorti en 2001.

Cette comédie rapporte le désespoir des parents de Tanguy, un jeune homme presque trentenaire qui vit toujours dans le domicile familial, au grand dam de ses parents. Tanguy, ne se décide pas à prendre son envol, car il s’estime indispensable à ses parents.

Le syndrome Tanguy, tel qu’il est désormais nommé, est observé dans bien de régions du monde. Ainsi, au Japon, on parle de célibataires parasites alors que les Anglo-saxons usent plutôt de l’expression Boomerang Generation.

Sophie Davant cohabite avec deux Tanguy

Notre chère animatrice télé est mère de deux enfants, Nicolas et Valentine, respectivement âgés aujourd’hui de 27 et 25 ans. Il semblerait qu’elle soit en butte à ce syndrome avec ses enfants. C’est ce qui semble se dégager des confidences qu’elle a fait en 2017, au magazine Gala.

Cela se comprend d’ailleurs, car depuis sa séparation de Pierre SLED, père de ses enfants, ces derniers ont dû revenir au domicile familial pour soutenir leur mère. Ils avaient respectivement 18 et 16 ans. Près de 10 ans plus tard, les deux enfants ne semblent pas être prêts à quitter leur maman et ce, malgré le fait qu’ils aient une vie professionnelle et sociale à eux.

À l’époque, si Sophie Davant martelait tout le plaisir qu’elle ressentait à partager des moments avec ses enfants, il faut dire que cette proximité ne manquait pas de l’irriter de temps à autre. D’autant plus que Sophie Davant semblait envisager un nouveau tournant dans sa vie. En effet, qu’il vous souvienne, qu’elle venait de sortir un ouvrage intitulé Il est temps de choisir sa vie ! coécrit avec le psychiatre Christophe Fauré.

Près de trois années plus tard, Sophie Davant ne semble toujours pas s’accommoder de la présence constante de ses enfants. Elle s’est par ailleurs confiée sur cette situation dans l’émission C à vous animée par sur France 5.

Sophie Davant, entre amour maternel et besoin d’intimité

Sophie Davant habite sur la côte normande, une région réputée pour être très accueillante. Sentiment qu’ont sans doute Nicolas et Valentine, au regard du fait qu’ils se soient confortablement installés dans la maison de leur mère. Les désagréments ressentis par leur mère à l’occasion de cette cohabitation se traduisent notamment à travers :

  • le désordre orchestré par les diverses réunions, entre amis, organisées par Nicolas et Valentine
  • la négligence évidente dont font montre ses enfants dans la tenue de la maison
  • l’impossibilité pour Sophie Davant de profiter des avantages liés à la vie en solitaire.

À cela, s’ajoute la très grande familiarité qui règne entre la mère et ses enfants, mais qui par certaines occasions peut se révéler irritante. C’est ainsi, que sur l’émission C à Vous, Nicolas et Valentine n’ont pas manqué de révéler à Marie-Sophie Lapix, le fait que leur maman chérie est une piètre conductrice, incapable de préserver la carrosserie de son véhicule.

Si cette révélation, faite sur un ton bon enfant et complice, n’a pas été démentie par leur mère, on peut bien comprendre que la révélation d’un tel détail de sa vie ne soit pas à son goût.

Avec la crise sanitaire du Covid-19 et les mesures de luttes décidées par le gouvernement, Sophie Davant est confinée chez elle. À travers ses réseaux sociaux, elle a informé ses abonnés de sa décision de se remettre à l’écriture. En attendant de pouvoir sortir, elle exhorte chacun à rester chez lui et à prendre à cœur les gestes barrières recommandés par l’OMS.


Alex Levasseur

Alex Levasseur

Rédacteur depuis plus de 15 ans, j'ai à coeur d'informer de manière différente mes lecteurs sur des sujets divers allant du monde politique à la télévision et aux séries.