Le gouvernement nous informe d’une seconde vague, la France se prépare à une seconde vague du coronavirus !

Malheureusement, la situation est problématique et elle pourrait empirer comme c’est le cas à Pékin. Jérôme Salomon a donc partagé quelques propos.

Jérôme Salomon
Source : capture Pixabay

La France pensait qu’elle aurait peut-être pu tourner la page définitivement face au coronavirus, mais la réalité est clairement différente. En effet, le président de la République a évoqué la fin d’une première partie, mais une nouvelle commence. Emmanuel Macron estime qu’il faut tout de même être vigilant et respecter les gestes barrières. En effet, le coronavirus est toujours présent en France, d’où l’intérêt de se protéger le plus possible avec des masques et du gel hydroalcoolique.

Personnel soignant
Source : capture Pixabay

Les propos de Jérôme Salomon sur la seconde vague

Depuis près de trois mois, la France est confrontée au coronavirus et la situation a rapidement été problématique. Les masques ont été déployés assez tardivement pour le grand public et le contexte a entraîné de nombreux morts. Du côté de Pékin par exemple, une seconde vague semble être au rendez-vous et les autorités compétentes ont rapidement pris les devants pour freiner cette contamination. Des vols ont donc été annulés et les écoles ont fermé leurs portes.

Personnel soignant
Source : capture Pixabay
  • a donc été entendu par la commission d’enquête pour la gestion de la crise sanitaire.
  • Comme une seconde vague est tout à fait possible en France, une commande de 3.4 milliards de masques a été réalisée.
  • Pour Jérôme Salomon, le fait de ne pas se préparer sera une grave erreur puisque nous pourrions à nouveau le payer très cher.

Pendant trois heures, Jérôme Salomon a donc été contraint de s’expliquer concernant les mesures prises et de nombreuses questions ont été posées. La France semble toutefois prête à une autre vague au vu des propos tenus pendant cette audition.

Face au coronavirus, la France pourra riposter

Pour éviter la contamination, il faut éviter les foules, se protéger avec un masque et utiliser massivement du gel hydroalcoolique. Il est aussi judicieux d’être très pertinent lors de l’utilisation des masques et éviter de le porter au niveau du cou, de la bouche ou dans la poche. Il doit recouvrir le nez ainsi que la bouche et il est préférable de ne pas avoir d’espaces qui pourraient faciliter la contamination. Pour cet homme politique intégré au ministère de la Santé, il est important de préciser que l’épidémie n’est pas terminée et la France n’a pas gagné.

La première vague épidémique s’achève en Europe et en métropole, mais l’épidémie est loin d’être terminée et le virus circule toujours de façon hétérogène.

De ce fait, les Français doivent être particulièrement vigilants lors de leur sortie même si les commerces et les écoles ouvrent leurs portes. Les professionnels doivent aussi respecter de nombreuses conditions sanitaires avec une distanciation sociale d’un mètre et la mise à disposition du gel hydroalcoolique pour tous les clients. Auparavant, le monde a été surpris par ce coronavirus, mais ce ne sera pas le cas pour une éventuelle seconde vague.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.