Santé : certains aliments sont très nuisibles à votre intelligence et votre mémoire !

S’il est évident que notre alimentation possède un impact direct sur notre santé, elle peut être également une source de nuisance à l’intelligence et à la mémoire. Beaucoup de personnes l’ignorent encore jusqu’à ce jour.

On dit souvent que notre personne est le reflet de ce que nous consommons. L’ est le facteur clé d’une bonne santé. Une personne qui mange sainement sera certainement plus à même de développer des facultés utiles, contrairement à une autre dont l’alimentation est réduite aux nourritures trop grasses par exemple. Si les médecins recommandent la consommation des fruits et légumes pour avoir assez de substances nutritives bénéfiques pour notre santé, d’autres aliments possèdent des effets totalement contraires et peuvent être dangereux pour la mémoire et l’intelligence de la personne qui les consomme. Lisez la suite de cet article pour en savoir plus.

Quels sont les aliments qui nuisent à la mémoire ?

Il existe plusieurs aliments qui créent des dommages parfois graves sur notre cerveau. Plusieurs études ont été menées dans ce sens et ces aliments ont été identifiés puis regroupés par catégorie.

Les tout premiers aliments à éviter sont les sucres. Plusieurs personnes ont l’habitude d’ingurgiter d’importantes quantités de sucreries et finissent par se retrouver avec un excès de sucre dans le sang. D’après les recherches effectuées par l’Université de Berlin, ces personnes courent beaucoup plus le risque de souffrir de problèmes de mémoire.

La malbouffe ! Un véritable piège dans lequel des millions de personnes tombent chaque jour. On se demande comment résister à cette envie irrépressible de nous rendre dans un .  Pourtant, ces aliments ne sont pas bons pour notre cerveau. Ils sont remplis de calories et de graisses saturées. Ces substances ralentissent le partage de l’information au niveau des synapses du cerveau et agissent également sur les molécules intervenant dans la mémoire et l’apprentissage.

Cette fois, ce sont les amateurs de steak qui ne seront pas contents. Une consommation excessive de viande de mouton ou de bœuf peut provoquer une baisse considérable des fonctions cognitives du cerveau.

Les aliments contenant des glucides simples comme le lait non écrémé, la farine et les sucres raffinés sont à éviter. On remarque une baisse de performance scolaire chez les enfants qui ont l’habitude d’en consommer.

Ceux qui nuisent à notre intelligence

Si certains aliments sont nuisibles à la mémoire, les effets négatifs de certains sont portés sur l’intelligence. Ils sont donc à proscrire chez les enfants, mais aussi chez les adultes.

Comme on peut déjà s’en douter, l’alcool est en tête de liste. En plus de détériorer progressivement le foie, l’alcool peut provoquer une confusion mentale dans le cerveau. Son action se manifeste par son impact sur la capacité à penser de manière objective dans des situations de notre vie quotidienne. Les personnes alcooliques oublient très vite les choses les plus élémentaires et n’arrivent parfois pas à effectuer de simples calculs mentaux. Il n’y a aucun doute que l’alcool détruit le cerveau, et le pire c’est que ses effets sont irréversibles.

Aussi, les fritures sont à bannir de notre quotidien. Ce sont tous les aliments utilisés dans la restauration rapide, et sont baignés dans de l’huile ou de la graisse chaude. Ils peuvent porter atteinte aux fonctions cognitives et détruisent les cellules nerveuses du cerveau.

Si vous aimez manger très salé, c’est plus que jamais le moment d’arrêter. L’excès de sel est très dangereux pour la pression artérielle et impacte négativement la capacité à penser et à raisonner de manière claire et précise.

Les céréales raffinées, les protéines transformées (charcuterie, saucisses), les graisses transformées et les édulcorants artificiels rendent le cerveau plus lent. Ils augmentent les risques d’AVC et de maladie d’Alzheimer.

9


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.