Miguel Angel Lopez : le coureur colombien se frappe violemment la tête dans sa chute au Tour de France 2020 !

L’étape du samedi a été le théâtre de nombreuses chutes dont celle du célèbre colombien Miguel Angel Lopez. Découvrez dans cet article, le récit des faits !

Toutes les activités sportives comportent des risques d’accidents. Dans le cyclisme, le risque le plus probable est celui de la chute. Sur le parcours du Tour de 2020, des accidents ont eu lieu. Plusieurs cyclistes dont le colombien Miguel Angel Lopez sont violemment tombés lors de la première étape. Notons que ces accidents sont surtout liés à la

A évènement de prestige, des faits inédits…

Le Tour de France est une compétition très prisée par les amoureux du cyclisme. C’est l’un des évènements les plus suivis dans le monde du sport. A chaque édition, on assiste à l’inscription d’une pléthore d’équipes désirant finir en haut de la marche. A cause de la Pandémie actuelle, la compétition a démarré dans le mois d’Août au lieu de celui de Juillet. Les coureurs ont donc pris le départ de Nice le samedi dernier. La compétition prendra fin le 20 septembre 2020 sur l’avenue des Champs-Elysées à .

View this post on Instagram

🇮🇹| Giro d'Italia : L'après course, la zone mixte (3/4)📢 __ •Miguel Angel Lopez🇨🇴 (septième): "Cela a été une course très difficile pour moi. J'ai eu beaucoup de malchance pendant ces trois semaines. En effet, dans les moments les plus importants de la course, j’ai manqué un peu de chance et cela a beaucoup impacté ma performance ici. En tout cas, je peux être satisfait de ma forme, j’étais à un très bon niveau et je suis sûr que je pouvais espérer plus sur cette course.Je suis content du maillot blanc que j'ai gagné, c'est important pour moi de le porter une deuxième année de suite.Maintenant, je suis impatient de me reposer à la maison à côté de ma famille avant de fixer les nouveaux objectifs avec l’équipe" _ •Simon Yates🇬🇧 (huitième): "C'était un Giro très décevant pour moi, bien que décevant ne soit pas le mot juste, déchirant est plus précis. J'ai mis beaucoup d'efforts, beaucoup de temps et cela n'a tout simplement pas fonctionné comme je m'y attendais. Ça va, il y a toujours un autre Giro, une autre année et je reviendrai à un moment donné et j'essaierai encore. peut toujours apprendre et nous le ferons à l'avenir. L'équipe était géniale. Une des meilleures que j'ai connues sur un Grand Tour." _ •Pavel Sivakov🇷🇺 (neuvième): Les trois semaines ont été difficiles […] La façon dont l'équipe a travaillé si fort pour moi a été incroyable, je suis très heureux. Au début de la course, tout était axé sur l’apprentissage d'un Grand Tour, sans aucune pression pour obtenir un gros résultat au classement général. Nous étions une jeune équipe, mais nous avions deux gars d'expérience, Christian Knees et Salvatore Puccio, qui m'ont aidé à apprendre. Il s'agissait d'apprendre tous les jours, d'apprendre à faire confiance à mes coéquipiers et de me créer une routine quotidienne qui fonctionne. Je ne vais pas arrêter de travailler dur, je vais continuer à travailler et faire plus dans l'avenir." __ 📸Bettini #GirodItalia #MiguelAngelLopez #Lopez #Giro #cycling #ciclismo #bicicleta #cycle #bici #bike #bikelife #bikeride #bicidacorsa #uci #procycling  #cyclist  #sport #ride #specialized #shimano #nature #bikes #running #biking #cx #cyclists #fietsen #vélo

A post shared by Cyclisme Actualités (@cyclisme_actualites) on

Comme à l’accoutumé, le tour de France verra les grands noms du cyclisme se battre pour le graal final. Parmi ces athlètes de renom, on peut citer Thibaut Pinot, Primoz Roglic et Tom Dumoulin (Jumbo-Visma), Mikel Landa, Nairo Quintana, et bien évidemment le colombien Miguel Angel Lopez. Comme attendu, le Tour de France a tout de suite fait le plein de scènes inédites. Pour preuve, déjà sur la première étape, plusieurs coureurs ont fait de violentes chutes.

Le talentueux Miguel Angel Lopez dans le ravin !

Lancé le samedi 29 août, la première étape de la course a été le théâtre de plusieurs chutes. L’un de ses regrettables accidents est arrivé au jeune coureur de 26 ans Miguel Angel Lopez. Pour rappel, ce dernier est le coureur de l’équipe Astana. Il a remporté de nombreux trophées dont ceux des Tour de Suisse (2016) et Tour de (2019). Il est également monté sur le podium pour les Tours d’Italie et d’Espagne 2018. On peut déjà noter que c’est un joueur expérimenté et sans aucun doute, l’un des favoris du Tour de France 2020.

Toutefois, avec tout ce bagage professionnel, « Superman » n’a pas pu s’empêcher de faire une chute. En effet, à 45 kilomètres de l’arrivée, le coureur de l’équipe d’Astana a pris une descente mais a fini par perdre le contrôle de son vélo dans le virage suivant. Résultat ? Il s’est retrouvé dans le ravin et s’est heurté la tête contre une plaque. Bien heureusement, tel un champion, il a pu se relever pour finir la première étape.

Ce que superman en pense…

Miguel Angel Lopez s’est relevé de sa chute avec des blessures mineures. Sa chute a été en grande majorité occasionnée par la météo qui a radicalement changé après le départ des cyclistes. En effet, après leur départ de Nice, une grosse pluie a surpris tous les compétiteurs. Selon Miguel il y avait plusieurs pièges sur le parcours et la nervosité était à son comble. La pluie n’avait rien arrangé et donc, tous ses éléments ont contribué à sa chute. « Ça pourrait être pire » affirma le coureur Colombien.

Au vu de l’impressionnante chute, on peut bien considérer Miguel comme chanceux. Il a également affirmé qu’il y avait eu beaucoup de chutes sur le parcours. Le colombien n’était pas le seul à se retrouver dans la boue. Parmi les autres coureurs victimes d’accidents, on peut citer Julian Alaphillippe et Pavel Sivakov. Cependant, c’est la chute de Miguel Angel Lopez qui a poussé le peloton de course à ralentir son rythme.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.