Meghan et Harry : une famille maudite même le jour de la présentation d’Archie !

Le 6 mai 2019, tous les regards étaient tournés vers le Royaume-Uni, où un nouveau « Baby Royal » venait de voir le jour au sein des Windsor.

Si à longueur d’année, les faits et gestes de la famille royale d’Angleterre sont passés au crible, le mariage de l’un des membres et la naissance d’un enfant forment autant d’événements incontournables pour les Anglais et le reste de la planète. Depuis quelques années, alors que William et Kate font moins recette dans les médias, ce sont Meghan et Harry qui attirent toutes les attentions.

La naissance du petit Archie, fruit des amours de Meghan et Harry

Meghan et Harry filent le parfait amour depuis juin 2016, même si leur histoire n’a été révélée au monde qu’en novembre de la même année. C’est seulement un an plus tard, le 27 novembre 2017, que les tourtereaux annoncent leurs fiançailles, dans le cadre bucolique des jardins du palais de Kensington. Célébré le 19 mai 2018, dans la chapelle Saint-Georges du château de Windsor, le mariage du prince Harry et de l’actrice Meghan Markle a véritablement passionné la planète entière. Pourtant, cette belle conclusion n’était pas gagnée, puisque tout un monde séparait les deux jeunes gens.

De plus, Meghan était une femme divorcée, ce qui par le passé a causé de nombreux problèmes à la famille royale d’Angleterre. Heureusement, les années passent, et la reine Elizabeth II semble de plus en plus ouverte à des changements profonds du protocole. Nos deux amoureux ont donc pu se marier, avec la bénédiction de la grand-mère du prince Harry.

Un an après leur mariage, un premier héritier voit le jour le 6 mai 2019, nommé Archie Mountbatten-Windsor, à l’image de tous les descendants masculins de son illustre arrière-grand-père, le prince Philip, duc d’Édimbourg, et époux bien aimé de la reine.

La météo vient perturber les présentations entre Archie et le peuple anglais

Bien que le «  » soit né le 6 mai 2019, ce n’est que deux jours plus tard que les jeunes parents présentent leur fils à la population anglaise. Une première entorse à la tradition, alors que William et Kate ont présenté tous leurs enfants le jour de leur naissance. En d’autres termes, les Anglais étaient impatients de rencontrer le nouveau petit prince, et de voir les traditionnelles photos de celui-ci dans les bras de ses parents, Meghan et Harry.

Malheureusement pour le couple, c’est la météo qui a bousculé leurs plans, puisqu’une pluie diluvienne a empêché la présentation rituelle sur le perron de l’hôpital. Pour plus de sécurité, il a donc été convenu de reporter la rencontre et les photos, qui ont donc finalement eu lieu le 8 mai, dans le hall Saint-Georges du château de Windsor.

Un acte qui n’est pas anodin pour le peuple anglais et les spécialistes de la famille royale, dont Emily Andrews, la correspondante royale du Sun à Londres, qui y voient les prémices des futures péripéties rencontrées par Meghan et Harry. Finalement, les présentations ont pu être faites, devant une nation émue face à la relève assurée.

Meghan Markle n’est pas forcément appréciée ces dernières années, ses envies d’ailleurs n’ont pas été acceptées par le public et les fervents défenseurs de la famille Royale. Même la Reine aurait été déçue lorsqu’elle a pu apprendre que le couple avait finalement quitté le Canada pour les États-Unis. De nombreux internautes estiment que le plan de Meghan a finalement fonctionné.


Lucie Bréant

Lucie Bréant

Ancienne parisienne exhilée au Pays Basque, je suis fascinée par l'univers du cinéma et des séries TV. Pigiste pour plusieurs magazines et de nature curieuse, je partage mon analyse sur tous les sujets.