Kate Middleton et Meghan Markle : ce membre de la famille royale qui a dû intervenir pour apaiser les tensions entre elles !

Entre Meghan Markle et Kate Middleton, les relations ont toujours été houleuses. Pour quelles raisons ? Nous ne saurons répondre car les tensions sont apparues depuis leur première rencontre.

Ce qui est sûr, c’est que la reine la reine Elisabeth II a toujours joué la médiatrice entre les 2 duchesses d’après le Finding Freedom. Un membre de la aurait également réussi à détendre l’atmosphère.

La princesse Charlotte, petite fille espiègle dont la douceur serait apparemment contagieuse

La relation entretenue par la duchesse de Cambridge et la duchesse de Sussex n’a pas toujours été rose. Depuis le début de leur , ce n’était pas l’amour fou entre les deux femmes. D’ailleurs, les disputes engendrées par leur rapport tendu ont beaucoup fait couler l’encre des journaux britanniques et ont fait l’objet de nombreux livres depuis 2017. Comme l’affirme Tom Quinn dans son dernier livre An Intimate Memoir from Queen Mary to , «les tensions ne pouvaient être évitées. » D’après les informations données par les contacts de l’auteur, même la reine a dû intervenir plusieurs fois pour calmer les querelles. Pourtant, il fût bien un temps où l’ambiance n’était pas aussi raide.

En Janvier 2017, pendant l’anniversaire de Kate Middleton, Meghan a voulu marquer l’occasion en lui offrant un joli cahier Smythson en cuir souple. Un carnet dans lequel elle pouvait écrire ses rêves, ses projets et ses attentes. Un geste généreux qui n’a pas laissé indifférente la duchesse de Cambridge. Néanmoins, Carolyn Durrand et Omi Scobie, les auteurs de Finding Freedom ont déclaré que Kate n’aurait pas fait beaucoup d’efforts pour essayer de combler le vide entre elles.

D’après le Finding Freedom, Meghan Markle aurait toujours apprécié la rencontre avec la princesse Charlotte. Une petite fille pétillante qui suscite autant d’admiration de la part de Meghan. La princesse Charlotte serait d’ailleurs l’élément-clé qui aurait apporté un souffle de douceur et d’accalmie entre les deux femmes pendant un moment.

Finding Freedom, des révélations fracassantes

La trêve semblait être de passage évidemment même si les duchesses se sont quelques peu perdues de vue pendant un temps. Meghan Markle et le prince Harry ont fait une dernière apparition officielle en mars 2020 lors de la procession royale précédant les célébrations du Commonwealth, d’après ce qu’a affirmé le livre Finding Freedom. Cet ouvrage qui devrait apparaître le 11 août 2020 prochain ne cesse de faire des révélations surprenantes sur la famille royale britannique. Selon le livre, les duchesses seraient dans l’incapacité de jouer le jeu de la souplesse et iraient jusqu’à s’ignorer même pendant les évènements qui les obligent à s’asseoir côte à côte. Souvenez-vous du 9 mars 2020.

Pour cette occasion du Commonwealth, tous les membres de la famille royale britanniques étaient présents y compris les princes Harry et William ainsi que leurs épouses respectives. Cet événement assez important réunissait les deux couples pour la première fois en neuf mois lors d’un engagement officiel. Selon les déclarations des journalistes auteurs du Finding Freedom, les duchesses auraient été en froid à cette époque. Toujours d’après ce que révèle l’ouvrage : « même avec le froid qui règne entre les 2 couples royaux, la duchesse de Sussex avait tenté de créer un eye contact avec la duchesse de Cambridge mais en vain. » l’aurait à peine regardée.

À travers ses pages, le Finding Freedom ferait également d’autres déclarations qui ne manqueraient certainement pas de retentir d’ici quelques semaines. Selon les informations données par les auteurs, le couple Harry et Meghan se seraient sentis mis à part. Quoi qu’il en soit, nous attendons avec impatience ce que le livre aurait encore à nous dire. Et vous ?


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.