Faustine Bollaert : elle suit des séances de psychothérapie depuis deux ans pour surmonter les témoignages partagés dans son émission !

Dans son émission, Faustine Bollaert entend la plupart du temps des témoignages et des récits accablants de personnes qui ont vécu des expériences dramatiques et troublantes.

Très souvent affectée par ces histoires, elle s’est tournée vers la psychothérapie.

Faustine Bollaert : un psychothérapeute pour aider à faire le vide de la « Jauge émotionnelle».

Cela fait maintenant trois ans que Faustine Bollaert anime Ça commence aujourd’hui, une émission télévisée très regardée en . Diffusée quotidiennement sur à partir de 13h40, son principe est de permettre aux différents invités de partager les expériences qu’ils ont vécues autour d’un thème donné. Ce vendredi 18 septembre 2020 voit la diffusion du 500e numéro de Ça commence aujourd’hui. À cette occasion, l’animatrice s’est confiée aux journalistes de TV MAG lors d’une interview. Elle a entre autres partagé ses ressenties après 3 ans à la tête de l’émission.

Faustine Bollaert a avoué qu’il n’est pas toujours facile d’être à la place de celle qui entend toutes ces confidences dans l’émission. D’autant plus qu’ils s’agissent pour la plupart d’histoires très pénibles. « Chaque année, il y a cette période où je mets un genou à terre. En plein hiver, quand nous traitons des thèmes consacrés à des affaires de viols ou d’assassinat, j’avoue que mes épaules en portent énormément… », A confié l’animatrice de Ça commence aujourd’hui à propos du poids qu’elle a à supporter à chaque fois que l’émission aborde les sujets les plus sensibles.

Faustine Bollaert est consciente que ce qu’elle entend, ce qu’elle reçoit et ce qu’elle vit tous les jours sur le plateau de son émission l’affecte énormément. C’est pourquoi, elle a décidé d’avoir recours à la psychothérapie. C’est une manière, dit-elle, de faire le vide émotionnelle. « Avant le , j’étais un peu fatiguée. Je voyais plus le côté noir du monde que son beau côté. Toutefois, j’ai la chance d’être aidé par un psychothérapeute depuis deux ans. Grâce à lui, je vide régulièrement ma jauge émotionnelle », a-t-elle dit.

En outre, Faustine Bollaert est, certes, une animatrice, mais elle est avant tout une femme qui a des sentiments. À ce titre, elle a le droit, comme toutes ses semblables, d’évacuer les émotions qui lui pèsent lourd lorsque c’est nécessaire. D’autant plus que la plupart du temps, l’animatrice reste en contact avec les invités qui passent dans son émission. Elle a confié que ces derniers, quittant le plateau avec le cœur on ne peut plus léger, lui envoient des messages pour lui faire part de ce qu’ils ont vécu sur le plateau de Ça commence aujourd’hui.

« Je partage des moments immensément forts avec ces personnes. C’est pourquoi il m’arrive de les chercher sur les réseaux sociaux afin de savoir ce qu’elles sont devenues. Il faut dire que leur passage dans l’émission marque un tournant important dans leur vie » a dit Faustine Bollaert.

Faustine Bollaert s’est écroulée après l’émission à l’abri de tous les regards.

Elle renvoie l’image d’une femme forte et inébranlable dans son émission. Pourtant, hors caméra, il lui arrive de ressentir des choses qu’elle ne peut confier qu’à son psychothérapeute. Faustine Bollaert raconte qu’il y a eu des moments où elle s’est carrément écroulée en fin d’émission, ou qu’elle n’arrivait plus à reprendre son souffle, et ce, à l’abri de tous les regards. Ce sont des moments très forts qu’elle souhaiterait bien partager en détail dans un livre. Toutefois, ne voulant pas être au centre de toutes les attentions avec ses histoires intimes, l’animatrice a confié que son rôle était avant tout de mettre les autres au premier plan et de les aider.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !