Elie Sémoun : L’humoriste a enfin le droit de revoir son père, confiné dans un Ehpad !

Élie Sémoun rend à nouveau visite à son père après un long moment d’absence. Son père est en convalescence dans un Ehpad du 8° arrondissement, à Lyon.

Les retrouvailles d’Élie Semoun avec son père

En début d’année, Élie Semoun a rendu hommage à son père qui sombre dans l’oubli. Il a également montré l’angoisse de ses proches face à leur impuissance. Ils ne sont que des spectateurs regardant la dégradation progressive de l’état du père d’Élie Sémoun.

Elie Sémoun a décidé d’être transparent. Face à la maladie d’Alzheimer qui a atteint son père, maintenant âgé de 87 ans, il veut témoigner et comprendre l’évolution de cette maladie. Il a alors pris l’habitude de filmer des parcelles de son quotidien et de le questionner régulièrement.

Le père et son fils entretiennent effectivement une relation très forte. Paul, son père qui a perdu sa femme alors que le fils ainé n’avait encore que 11ans. L’humoriste en parle souvent, il en a même parlé dans sa tournée « Elie Sémoun et ses monstres » lors d’un de ses spectacles.

Le réalisateur est revenu voir son père qui réside dans un Ehpad à Lyon. À titre de rappel, au mois d’avril il lui a déjà rendu visite et a partagé une vidéo émouvante sur les réseaux sociaux.

Ce mardi, 4 août Élie Sémoun rend encore une fois visite à son père qui est atteint de l’Alzheimer. Il a noué un lien très fort, avec son père, qui a touché les esprits pendant le confinement. À cause du manque matériel de l’établissement où se trouvait son père, Élie Sémoun s’est trouvé contraint de ne pas rendre visite à son père. Il a alors décidé de demander de l’aide sur les réseaux sociaux et a même fait un appel aux dons. Cela n’a pas manqué de toucher le cœur des internautes.

Les projets d’Élie Sémoun

Elie Sémoun est un célèbre humoriste et acteur français. Cette année, il a commencé à réaliser lui-même le « Ducobu 3 ». Cette œuvre est surement l’une des plus grandes réussites de cette année en . Ducobu 3 est un film de comédie très populaire en . Le film a connu un grand succès depuis sa sortie en février.

Pour Élie Sémoun, cette année 2020 s’annonçait prometteuse. Le premier film qu’il avait réalisé allait sortir au le 22 juin. Avant la sortie du film en février dernier, il ne put s’empêcher de stresser. Il fut rassuré par l’accueil que le public lui a réservé. Plus de 1,4 million d’entrées ont été vendues pour la première apparition de son film en salle. Malheureusement pour le réalisateur qui vient de faire ses débuts, un évènement tragique s’est produit.

View this post on Instagram

(Photo prise avec amour pour vous )

A post shared by Élie Semoun 🥏🥏 (@eliesemounofficiel) on

Un retournement inattendu, les salles de cinéma ont été forcées de fermer à cause de la pandémie de Covid-19. Le réalisateur annonce à BFMTV sa déception causée par le confinement. Il en profite pour parler de ses projets : un quatrième volet du film Ducobu et un projet avec Franck Dubosc dans le domaine de la comédie.

Il affirme qu’il a eu de la chance de pouvoir réaliser ce film malgré tous ces évènements inattendus. On peut énoncer le mouvement des gilets jaunes et le début de la pandémie. Bien que le soit une source de stress, il se trouve chanceux. Il déclare que son film peut avoir une deuxième vie et pourquoi pas une troisième, voire même une quatrième.

Par ailleurs, concernant sa collaboration avec Franck Dubosc, ils se sont appelés tous les jours durant le confinement. Les idées pour leurs sketches sont venues, parfois de lui et quelques fois de Dubosc. Elie Sémoun déclare avoir une grande affinité avec Franck Dubosc. Il dit que Dubosc le comprend bien.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !