Clotilde Courau : la princesse de Savoie s’affiche dans une robe toute transparente et défraie la chronique !

Clotilde Courau, l’actrice sait comment faire grimper la température dans son entourage. En l’honneur des 70 ans dans l’univers de la mode de Pierre Cardin, La Princesse de Savoie s’est montrée dans une tenue très osée.

Il y a certainement de quoi se rincer l’œil.

Tous ceux qui connaissent , reconnaîtront que la cinquantenaire ne fait pas dans le détail quand il s’agit de choisir ses tenues de soirée. Elle met carrément de côté le protocole royal et préfère plutôt adopter des vêtements assez audacieux. Si on l’avait déjà vu s’afficher à de nombreuses reprises dans des tenues très aguicheuses, sa toute dernière apparition crée un sacré sur la toile. C’était le 21 septembre 2020 au Théâtre de Châtelet à Paris lors de la grande soirée organisée pour des 70 ans de la maison de couture du grand styliste Pierre Cardin. Elle sait certainement comment attirer les regards. Lisez la suite de cet article pour en découvrir plus.

Une apparition qui tape à l’œil

Il serait impossible de ne pas remarquer l’arrivée de Clotilde Courau à cette fameuse soirée. Si la femme du Prince de Savoie s’est déjà montrée très originale en ce qui concerne son habillement, elle a prouvé une fois encore quelle maîtrise à la perfection l’art du vestimentaire. Cette fois-ci, la princesse a enflammé les cœurs en passant à un tout autre niveau.

Pour la précieuse occasion, la belle brune s’est rendue au théâtre Châtelet à Paris avec une robe plissée en mousseline de soie transparente. Il y a de quoi provoquer des sifflements d’admiration. En effet, la robe choisie par Clotilde Courau laissait apparaître sa poitrine. Cette magnifique conception signée Azzedine Alaïa, a déchaîné des réactions d’admiration autour de la cinquantenaire.

View this post on Instagram

CATCH ME IF U CAN

A post shared by CLOTILDE COURAU (@courauclotilde) on

Quel que soit le style vestimentaire choisi par la comédienne, elle réussit parfaitement à combiner sa vie d’actrice et ses obligations royales. On se souvient notamment qu’en décembre 2019 elle se confiait dans une story qu’elle a publiée sur son compte . De ses propos, on peut comprendre que cette tâche était loin d’être facile. Clotilde Courau affirme que sa particularité était de pouvoir être suffisamment libre de passer d’un monde à un autre.

Une soirée prestigieuse

Si l’apparition de la princesse de Savoie a provoqué des réactions d’admiration de part et d’autre, l’arrivée de Pierre Cardin, l’homme de la soirée, a également été sensationnelle. En effet, malgré ses 98 ans, le styliste a pris la peine d’honorer cette soirée de sa présence. À son arrivée, il a été accueilli avec une chaleureuse ovation. La soirée s’est poursuivie avec la projection d’un documentaire intitulé House of Cardin.

Ce documentaire retrace la carrière de Pierre Cardin, l’un des premiers couturiers à avoir mis en valeur le prêt-à-porter féminin. Un cocktail a ensuite rassemblé les personnes présentes. Il faut reconnaître que les célébrités françaises étaient bien ravies de se retrouver après une longue période d’absence causée par la .  D’éminentes personnalités ont marqué leur présence.

View this post on Instagram

MISE AU VERT ❤️

A post shared by CLOTILDE COURAU (@courauclotilde) on

On pouvait voir Arielle Dombasle, Jean-Paul Gaultier, Anggun, Patrick Poivre d’Arvor, Inès de la Fressange, Jacques Lang, Christian Louboutin et bien d’autres créateurs de mode. Toutes ses icônes du monde du stylisme et du cinéma ont célébré l’impressionnant héritage du couturier et entrepreneur.

Pour rappel, Pierre Cardin a été l’un des premiers à innover en matière de prêt-à-porter à la fin des années 1950. À cette période, la haute couture était encore d’actualité chez les créateurs de mode. Cette entreprise audacieuse de l’homme d’affaires émérite lui a valu plusieurs reconnaissances au fil des années et a séduit plusieurs célébrités.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.