Christine Kelly, Sophie Davant et bien d’autres posent sans le haut, pied de nez au concours Miss France !

Plusieurs personnalités féminines égratignent le célèbre concours Miss France après avoir comparu dans une tribune sans le haut.

Miss France 2021 est très attendu de ses fans. et son équipe travaillent d’arrache-pied pour la préparation de cet événement. Elle aurait effectué une visite au Puy du Fou le 18 septembre dernier où elle a tenu une conférence de presse devant Clémence Botino, la Miss France 2020 et le PDG du Puy du Fou, Nicolas de Villiers.

La publication du Journal du dimanche, considérée comme un pied de nez à Miss France

Elles sont dix-neuf au total, ces célébrités féminines qui se sont affichées dénudées ce 27 septembre lors d’une campagne de mobilisation contre le cancer du sein. La prochaine édition du concours Miss France dont la cérémonie se tiendra au Puy du Fou est prévue le 12 décembre prochain. Étant donné qu’il s’agira du centenaire de cette émission, plusieurs surprises ont été annoncées, avec notamment la présence de l’ancienne présidente de ce concours, Geneviève de Fontenay. Miss France est un concours emblématique qui célèbre la beauté. Pour participer à ce prestigieux programme, plusieurs critères sont pris en compte. Toutefois, une publiée par le Journal du dimanche dévoile plusieurs visages de célébrités avec des seins à découvert.

Bien que ce fut pour une bonne cause, notamment celle de sensibiliser les femmes par rapport au cancer du sein, les 19 personnalités qui s’affichent sans haut auraient posé un acte qui égratigne le concours Miss France. Il faut dire que le comité d’organisation de cette émission est très strict. On se souvient de la disqualification d’une candidate à la prochaine édition de ce concours au mois d’août. En effet, Anaëlle Guimbi, la Miss Guadeloupe, s’était affichée topless toujours lors d’une sensibilisation contre le cancer. Cette suspension avait entrainé une indignation au sein d’un collectif de femmes qui avaient repris le Body painting d’Anaëlle pour davantage encourager les femmes à faire le dépistage du cancer du sein.

View this post on Instagram

Hello tout le monde ! Malheureusement cette magnifique aventure qu’est Miss Guadeloupe s’arrête ici pour moi. En effet, les photos que vous voyez s’avèrent être contraire aux valeurs de Miss France. Les règles sont ce qu’elles sont, je m’incline mais je continuerai toujours à défendre les valeurs qui me sont chères comme ce combat contre le cancer du sein. Je ne vous remercierai jamais assez pour tout le soutien et l’amour que vous m’avez apporté ces derniers jours. J’aurais vécu cette aventure pleinement, mon seul regret sera de ne pas avoir pu participer au show et par la même occasion vous montrer à tous que vous aviez raison de me soutenir. Je souhaite bonne chance à toutes mes copines d’aventure, on forme une super belle équipe et je suis heureuse d’avoir pu faire d’aussi belles rencontres. ❤️✨ Merci pour tout les filles ! Je reste persuadée que la meilleure représentera avec succès notre belle Guadeloupe ! Merci au comité @missguadeloupeofficiel , cette aventure humaine m’aura beaucoup apporté sur tous les plans ! Make up by @mistermakeupartist ❤️

A post shared by Anaëlle Guimbi (@anaelleguimbi_off) on

19 personnalités féminines sans haut pour la sensibilisation contre le cancer

Cette fois, il s’agit de 19 femmes qui auraient décidé de participer à cette campagne de sensibilisation. Parmi ces dernières, on a pu remarquer , Chantal Thomass, Christine Kelly, Line Renaud, Françoise Laborde, Zabou Breitman et bien d’autres, qui ont accepté de faire cette campagne de sensibilisation pour éviter que les femmes n’aillent pas se faire dépister à cause du coronavirus d’après le Journal du dimanche. Pour ce faire, elles ont décidé d’arborer chacune, un justaucorps et un blaser de couloir noir.

Face à l’indignation de plusieurs internautes et journalistes, qui pour la plupart estiment que ces personnalités sont indécentes, Françoise Laborde, qui s’est exprimée au nom de toutes les femmes ayant pris part à cette réunion, n’a pas hésité à faire une mise au point en déclarant que l’indécence était plutôt le fait de voir près de douze mille femmes mourir du cancer du sein chaque année en France. Cette photographie est une manière pour ces dernières de s’indigner face aux interdictions du port des décolletés. Il est important de rappeler que cette maladie serait la principale cause de mortalité chez les femmes en France d’autant plus qu’on diagnostique plus de 58 000 françaises victimes du cancer du sein chaque année.

Après une telle publication, il devient difficile de ne pas croire à un pied de nez du concours Miss France qui n’avait visiblement pas compris l’importance de l’acte de la Miss Guadeloupe, décidant ainsi de l’écarter du concours Miss France 2021. Ayant décidé de se dévêtir, l’acte d’Anaëlle Guimbi avait été vivement critiqué par plusieurs autres célébrités féminines comme Alexandra Rosenfeld. Quelle que soit l’interprétation qu’on pourrait donner à l’acte de ces femmes, ce qui compte le plus c’est de voir plusieurs femmes se faire dépister en cette période difficile de la comme le déclarait Céline Lis-Raoux, une co-organisatrice de cette campagne de sensibilisation.


Justin Bréant

Justin Bréant

Ancien parisien exhilé au Pays Basque, je suis fasciné par l'univers du cinéma et des séries TV. Pigiste pour plusieurs magazines et de nature curieuse, je partage mon analyse sur tous les sujets.