Angèle : la jeune chanteuse belge organise un concert pour un public insolite… des tournesols !

En manque de sa tournée et de concerts, Angèle organise un « festival de tournesol ». Comme son nom le suggère, le public n’était autre que des tournesols.

A cause de la pandémie du Coronavirus, de nombreux festivals ainsi que des tournées ont été annulés. Les artistes sont en manque du contact avec leurs fans.

Un public assez particulier mais très chaud

Tout le monde se console comme il peut. C’est le cas d’, la jeune interprète belge de 24 ans, qui a publié une vidéo assez comique d’elle en train de chanter pour des tournesols. C’est ce jeudi 6 août qu’elle publie cette vidéo auto dérisoire sur son compte Instagram. Elle y apparaît sous un ciel bleu.

Cette vidéo fait sensation sur la toile. Pour être réaliste, la jeune chanteuse a mis un son d’ambiance de concert. Comme dans un vrai festival, elle reproduit aussi les quelques minutes précédant sa montée sur scène. Il y a entre autres le check avec l’équipe, les petits bons, vérification du retour son etc. Comme dans un vrai concert, la jeune belge tape dans les feuilles des tournesols comme elle pourrait le faire avec les personnes au premier rang. Elle se déchaîne et demande à son public « Tounesol Festival, est ce que vous êtes chauds ? ».

Tous sont impressionnés par la production de la chanteuse. Quelques commentaires comiques sont vite apparus. Le créateur Jacquemus a écrit « un concert en plein Covid… C’est le bouquet ». Quelques fans ont aussi réagi en commentant avec humour : « vraiment le meilleur concert, j’en ai encore les yeux qui pétillent », « en tant que tournesol, je peux vous dire que j’ai kiffé ». C’était une performance très puissante.

Coté hygiène, ce concert n’a rien à se reprocher. Les tournesols ne sont pas soumis aux règles sanitaires. Pas de distance minimum requise, pas de port de masque nécessaire. La starlette belge utilise même un petit pot de gel hydroalcoolique  comme d’un micro.

A défaut de combler ce manque de concert, cette initiative a quand même su charmer ses fans. En quelques heures, cette vidéo passe près du million de vue sur Instagram. D’ici à ce que la jeune artiste puisse retrouver un vrai public, elle apparaîtra dans quelques productions comme le musical « Anette » ou encore la télévisée « La Flamme ».

Qui est cette chanteuse excentrique qui a laissé son empreinte sur la scène de la

Angèle Van Laeken, que l’on connaît sous le nom d’Angèle est une chanteuse et productrice belge. Elle est née le 3 décembre 1995 à Ulce. Son premier , sorti en octobre 2018 est classé disque de diamant avec 500 000 exemplaires vendus.

Angèle grandit dans une famille d’artistes. En effet, elle est née d’un père chanteur, Marka et d’une mère comédienne, Laurence Bibot.  C’est aussi la sœur du rappeur Roméo Elvis. Elle passe son enfance dans une banlieue de Bruxelles. Son père l’incite à apprendre le piano dès son plus jeune âge. C’est ce qui a motivé sa carrière musicale.

Angèle est passée dans une institution catholique assez stricte où elle n’était pas très à l’aise. Elle rejoint ensuite l’Ecole Decroly qui s’inspire de la méthode de l’éducation nouvelle. Des options artistiques très diversifiées lui permettent de se développer, d’intégrer une école de jazz et de rejoindre le groupe de son père.

La jeune artiste fait ses débuts dans des cafés de Bruxelles. C’est en 2015 qu’elle publie ses toutes premières reprises sur les réseaux sociaux.

View this post on Instagram

Le Brol tour a repris et ça fait du bien

A post shared by Angèle (@angele_vl) on

En 2016, elle se fait connaître en faisant la reprise d’une chanson de Dick Annegarn. Elle poste aussi des vidéos de musique et d’humour sur son compte Instagram. Depuis, elle ne cesse de faire parler d’elle, et va même jouer pour une production de télé Canal+.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !