Alix (Les Marseillais) : victime de violences policières et couverte de bleues, elle s’indigne !

La candidate de télé-réalité de 2018, Alix, fut révélée au grand public dans « la villa des cœurs brisés saison 4 ». Ensuite, on l’a retrouvé dans l’émission « les Marseillais VS le reste du monde ».

Alix était en à Marbella, en Espagne, avec des amis et se serait fait arrêtée par la police.

Une sombre nuit

Alix, 26 ans, raconte qu’elle se serait faite agressée, par les forces de l’ordre, dans la nuit du mercredi 29 au jeudi 30 juillet 2020, alors qu’elle sortait d’une boîte de nuit, en compagnie de quelques amis. Alix aurait vécu un cauchemar, à la merci, des policiers espagnols. Elle aurait eu très peur d’y laisser sa vie, tant elle aurait été choquée !
La jeune femme décrit une scène traumatisante sur son compte : « Je suis choquée, regardez mon cou. Le policier m’a étranglée en me regardant dans les yeux, avec son genou sur ma poitrine. Je ne pouvais plus respirer, a-t-elle confié. J’aurais pu y rester, ça aurait pu être très très grave. »
Néanmoins, les raisons et causes de l’altercation restent floues. Selon Alix, son ami Samy, aurait été pris à partie par la police qui l’aurait « frappé gratuitement » et Alix aurait filmé la scène. Avant qu’elle ne soit, à son tour, agressée par la police selon ses propos.

Les faits selon Alix

« Samy, ils l’ont tabassé, ils lui ont pété une dent. Et moi, regardez mes poignets, j’en ai partout des hématomes, lance d’abord Alix en story sur Instagram ce jeudi 30 juillet 2020. Et de poursuivre : « Je suis allée à l’hôpital, ils ont refusé de m’amener un avocat. Ils m’ont volé mon téléphone. J’avais publié les policiers en train de frapper Samy. C’est pour ça qu’ils m’ont attrapée. En fait, moi, j’étais en dehors. Et j’ai juste dit : ‘Arrêtez de frapper mon ami parce que je filme.’ Ils m’ont attrapée, tabassée. »

Alix conclut « Je ne bois pas, je ne suis pas une droguée. Je suis innocente et je suis une victime de la situation et de cette violence qui n’a pas lieu d’être ».

Alix en appelle également aux témoignages d’éventuelles personnes qui auraient filmé ou vu quelque chose, sur ces événements dramatiques. Elle est profondément choquée, craignant réellement pour sa vie et celle de son ami Samy. Ce qui, au départ, devait être une soirée de fête s’est poursuivi en cauchemar, pour finir en enfer !

Les suites de ce drame

Alix souhaite que des témoins se manifestent pour étayer son dossier et se faire reconnaître en tant que victime. Cela permettrait également, peut-être, d’avoir de plus amples informations, sur les circonstances exactes du commencement de la rixe entre les forces de l’ordre espagnoles et Alix et ses amis.

Rappelons qu’Alix, qui n’a pas sa langue dans sa poche, avait tenu en mai 2020 des propos très insultants, envers la police française. Elle s’exprimait alors, en ces termes : «Ils ne contrôlent que des Noirs et des Arabes, ces fils de pute ». Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur de l’époque, avait été saisi de l’affaire.

Et Alix n’a jamais regretté ses propos hostiles envers la police. Elle assume entièrement ses dires. Malgré l’appel d’un syndicat policier auprès de afin qu’il porte plainte contre elle.
Dans l’affaire actuelle, Alix espère trouver des appuis solidaires, pour faire éclater la vérité. Et elle désire retrouver une certaine sérénité d’esprit, après l’épisode glaçant qu’elle aurait vécu face à la police de Marbella.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.